CA suffit comme ça

 

 

La France n’a plus les moyens d’ entretenir un aréopage de représentants du peuple, ça suffit comme ça.

Elle doit faire des choix et supprimer toutes les missions impossibles, toutes les dépenses infructueuses.

C’est ainsi qu’ un tri doit être fait dans les 1200 agences de l’état dont la plupart ne servent pas à grand-chose.

Mais surtout, elle doit supprimer le Conseil économique social et environnemental et ses 3 000 conseillers grassement payés pour un très faible rendement qui ne sert strictement à rien,

Ça suffit comme ça

Ramener le nombre de députés à 250 et le nombre de sénateurs à une centaine, ce qui serait largement suffisant pour remplir leur mission de parlementaires, qui n’est pas très qualifiante. Surtout maintenant que l’on s’ est débarrassé des cumuls de mandat.

Ça suffit comme ça

Dans le mille-feuille territoriale, composé des communes, des intercommunalités, des départements, des Métropoles, des régions il y a aussi une refonte totale à faire, pour le rendre plus lisible, plus efficace et moins dispendieux.

Notamment en ramenant le nombre de communes à environ 12 000 en fusionnant toutes les petites afin de leur redonner de l’ autonomie.  On peut rappeler que la France ne représente que 16 %  de la population Européenne et 46.50 % du nombre de communes : CQFD.

Ensuite il faut supprimer deux strates en répartissant mieux les responsabilités de chacune et en évitant les doublons.  Ce ménage étant fait, notre Monstre étatique serait déjà simplifié et son coût sensiblement réduit. Ce serait un premier pas vers une rationalisation de la gestion de notre pays.

Ça suffit comme ça

Ensuite il faudra s’ attaquer à une seconde étape qui est celle de la        suppression de tous les privilèges qui subsistent au sein de l’état.

 Comme par exemple le traitement dans anciens Présidents de la République et des anciens Premiers Ministres comme le train de vie du Sénat et de l’Assemblée Nationale. Le train de vie monarchique de l’Elysée pourrait aussi être mieux contrôlé.

Cette restructuration nécessaire, ne pourrait se faire que contre la volonté des bénéficiaires du système. Ce sont les Citoyens eux-mêmes, grâce à la mise en oeuvre du référendum d’initiative citoyenne qui en auraient la responsabilité.

Comme l’ a si bien dit le Président de la République lors de ses voeux pour 2018 : Français ne vous posez pas la question de savoir ce que l’état peut faire pour vous mais posez-vous la question de ce que vous pouvez faire pour l’état. Kennedy l’avait dit avant lui.

Ce que les Citoyens Français peuvent faire pour leur état est simple, contribuer à, la mise en oeuvre de la démocratie semi-directe, avec la mise à disposition du peuple de sa souveraineté par le référendum d’initiative citoyenne.

Pour ce faire, il faut se rassembler pour défendre un principe essentiel : La vraie démocratie. Un collectif « POUR LA FRANCE » défend cette mission : Le Cercle des Citoyens Français.